Les usages de l'eau

La vie et le développement du territoire sont indissociables des cours d'eau du bassin de la Cèze:

  • que ce soit d'un point de vue économique : pour le tourisme (loisirs aquatiques, alimentation en eau potable des visiteurs, tourisme vert, ...), l'agriculture (irrigation)
  • ou d'un point de vue démographique (alimentation en eau potable des nouvelles populations, cadre de vie, gestion du risque inondation).

D'où la nécessité pour les acteurs du bassin versant de se fédérer au sein d’une structure d’animation afin de répondre aux enjeux des ressources en eau autant sur le volet qualitatif que sur le volet quantitatif.

Alimentation en eau potable

Le bassin de la Cèze est un territoire relativement peu urbanisé et peu industrialisé (3% de la surface totale), qui compte environ 77500 habitants permanents.

Les zones urbaines les plus importantes sont celles de Bagnols sur Cèze (18.000 hab) et Laudun l’Ardoise situées sur l’axe rhodanien. La seconde zone la plus peuplée du bassin se trouve entre Bessèges et St Ambroix (10.000 hab au total).

Le prélèvement pour l’alimentation en eau potable (AEP) constitue un usage important de l’eau du bassin de la Cèze.

Le volume total prélevé dans le bassin s’élève à plus de 10 millions de m3 par an. Deux tiers de ces prélèvements provient de la nappe alluviale de la Cèze, et le tiers restant provient de nappes profondes.

Agriculture et irrigation

L’irrigation constitue un autre usage majeur de l’eau du bassin de la Cèze.

En effet les activités agricoles représentent environ un quart de la surface du bassin. Plus de la moitié de cette surface est occupée par les vignes avec un gradient croissant à l’aval du bassin (Côtes du Rhône). Les autres cultures présentes sur le bassin sont les céréales, oléagineux, vergers et légumes.

L’agriculture qui représente environ 900 ha cultivés dont les 2/3 en moyenne vallée nécessite des prélèvements importants. Ces prélevements sont partagés entre infrastructures rustiques sur les Cévennes, les béals, regroupements d'irrigants (ASA d'irrigation) sur la moyenne vallée de la Cèze et préleveurs individuels sur l'ensemble du bassin.

Tourisme et activités nautiques

Canoë - © Laurent MignauxL’activité touristique sur le territoire est largement liée à l’eau. Les activités nautiques, essentiellement le canoë-kayak et la baignade, représente un point fort essentiel du tourisme sur le bassin de la Cèze.

la Cèze est navigable en canoë-kayak sur tout son long, sauf en amont du barrage de Sénéchas, mais la pratique est parfois contrainte par la baisse des débits à l’étiage.

La baignade est une pratique très répandue de l’amont à l’aval.

Canoë sur la Cèze