Problématiques

Sédiments et dynamique fluviale

Une rivière n’est pas un canal ! Elle ne se limite pas à de l’eau qui s’écoule : tout un système interactif et dynamique s’étend bien au-delà du lit de la rivière.

Elément fondamental pour l’équilibre de la rivière, les crues permettent de mobiliser des sédiments via les érosions de berges et de modifier la physionomie du lit qui se déplace au sein d’un espace de mobilité.

Cette dynamique est le moteur de la diversité écologique : elle permet de créer une mosaïque de milieux abritant des cortèges d’espèces spécifiques. Une rivière en bon état écologique résiste mieux aux perturbations et garde une bonne qualité d'eau qui permettra la satisfaction des usages humains.

Saint Ambroix Saint Ambroix
La Cèze au Pont de ville à Saint-Ambroix


Le problème observé sur la Cèze est l’incision du lit provoqué par un déficit de sédiment lié aux extractions passées et au grignotage de l’espace de mobilité du cours d’eau. Ce déficit de sédiment a conduit à un abaissement généralisé du lit de l’ordre de 1 m (extractions estimées à 1 500 000 m3 ce qui représente de l’ordre de 300 ans d’apports naturels).

Cet abaissement a parfois mis à nu des rochers fragiles où la Cèze commence à s’enfoncer dangereusement avec de graves conséquences potentielles :

  • Augmentation des risques de perte : en amont des gorges, la rivière peut percer la couche de roches sur laquelle elle repose et se perdre dans la roche calcaire sous-jacente (le karst),
  • Diminution de la capacité de la nappe alluviale dont le niveau est fixé par la rivière,
  • Dégradation de la qualité de l’eau suite à une moindre autoépuration,
  • Perte de qualité de l’écosystème,
  • Dégradation paysagère.